JOSE DA SILVA

JOSE DA SILVA, Directeur de Sony Music Cote d’Ivoire n’est plus à la tête de la major; qui aura le privilège de le succéder et mener la barque de SONY qui ne finit d’enchainer des échecs depuis bientôt (deux ans) sur le marché africain ?
Depuis la création de SONY MUSIC COTE D’IVOIRE, la Major a pu signer une trentaine d’artistes sur le continent. Venue accompagner l’essor de la musique francophone africaine, force est de constater que le bilan reste jusqu’à ce jour un peu mitigé.
N’en demeures pas moins que des points positifs sont sortis de ses actions et comme réussite, on peut reconnaître amplement que SONY MUSIC CÔTE D’IVOIRE a permis à des talents confirmés et aux artistes en développement de s’exprimer. On reconnaîtra aussi les succès des titres « Amina » d’ARIEL SHENEY et MULA avec le titre « paradis » sous leur houlette. Comme chaque médaille, le revers pèse lourd dans le bilan de SONY.
Rappelez-vous la mauvaise exploitation du feat entre TOUR DE GARDE et AYA NAKAMURA qui pouvait s’imposer à un public frenchy. SONY a aussi des difficultés à imposer les artistes signés sur le continent. Trop de signatures pour si peu de visibilité.
La maison de disque rencontre beaucoup de difficulté à collaborer avec les marques car généralement les exigences sont disproportionnées face à la réalité du marché.

Au vu de la situation et suite au départ du directeur général de SONY MUSIC CÔTE D’IVOIRE, une question est sur toutes les lèvres: Qui succédera à monsieur JOSE DA SILVA?

Premièrement ce serait peut-être l’occasion d’accorder une chance aux éléments de la maison à savoir :


Mme BATHILDE HYVERNAT-IMBERT (Directrice marketing SONY MUSIC CÔTE D’IVOIRE)


Elle a une bonne connaissance du marché africain car ayant successivement travaillé pour la compagnie STARTIMES ou pour le Groupe VOODOO Communication. Elle est en poste chez SONY depuis plus de deux ans et serait une alternative très crédible.

YANNICK ZAGBA (Directeur artistique SONY MUSIC CÔTE D’IVOIRE)


On sait qu’il est en poste chez SONY depuis plus de 4 ans et a un succès d’estime auprès des artistes avec qui il collabore.

YANNICK ZAGBA

Ce serait peut-être l’occasion de bâtir un nouveau projet sur les anciennes fondations.

DAWALA (Boss de WATI B)

DAWALA


SONY MUSIC FRANCE a des parts sur sa société WATI B. Sa boite élargit ses activités sur le continent africain en signant des artistes comme WEI SOLDAT du mali par exemple. Et lorsque l’on connaît l’expérience qu’il a dans l’industrie, il serait peut être l’homme providentiel pour dynamiter les activités de SONY MUSIC CÔTE D’IVOIRE !

KODJO HOUNGBEME (Fondateur de DBM TV & NOUVELLE DONNE PRODUCTION)

KODJO HOUNGBEME


Il est l’un de premiers à avoir cru en l’Afrique très tôt et avoir décidé de lancer des projets en Afrique après le succès de ses artistes en France ( DISIZ LA PESTE, FACTOR X, OL KAINRY, PAPA TANK, KAMNOUZ, CAMELANCIEN…). On reste attaché à des artistes qu’il a mis en avant comme DIBI DOBO, PETIT MIGUELITO, ESPOIRE 2000 ou encore la collaboration petit DENIS, SINGUILA et KAMNOUZE (ça ment pas).
Aujourd’hui à la tête de la chaîne tv musicale DBM TV, il permet à des milliers d’artistes africains de s’exprimer. Il reste un choix crédible par rapport à ses réseaux et sa bonne connaissance du marché musical africain.


Parmi ses profils, qui répond mieux aux exigences du marché africain ?

Cet article a 2 commentaires

  1. Moussa de lyon

    Le seul et unique qui répond et à déjà beaucoup marche en Afrique ces KODJO HOUNGBEME

  2. Modeste Komlan

    KODJO HOUNGBEME recommendable a ce poste vu sa feuille de route dans l’industrie musicale africaine comme europeenne.

Laisser un commentaire