Un nouveau genre qu’est le RAGGA IVOIRE dont il peut être pionnier !

Savoir se positionner en solo est la chose la plus difficile pour un artiste qui a longtemps évolué en groupe.
JOOCHAR Kiff No Beat ne dira pas le contraire. L’artiste qui a pris du temps pour se construire revient avec un univers coloré à sa sauce.

Après la rupture de contrat avec le géant UniverSal Music Africa / Côte d’Ivoire chaque membre de la meute s’est forcé de forger un monde artistique plus ou moins qui lui ressemble.

De Black K à Didi B en passant par Elown sans oublier El Jay.
D’entre tous, l’on ne sentait pas des projets à foison de la part de JOOCHAR qui plutôt aime rester silencieux sur les réseaux.
Avec cette sortie qu’il vient de faire, à l’image du projet, l’on se dit qu’un travail de fond et de recherche a été vraiment fait d’autant plus qu’il part sous un autre label.

JOOCHAR et KIFF NO BEAT


Un talentueux très en retrait à cause de :
▶️ LE STYLE DE MUSIQUE
Son univers artistique fait de Dancehall et ragga est un genre impopulaire surtout dans la zone francophone Afrique et même depuis ses interventions dans Kiff No Beat il était le type qui s’exprimait le moins donc un peu noyé par les autres membres.

La stratégie était celle du drainage qui consiste à partir d’un rythme populaire comme la Trap Décalé afin de colmater des bribes de Dancehall dessus pour faciliter le Easy listing.


JOOCHAR avec sa finesse nous a montré à maintes fois que son truc a lui c’est le Dancehall et ça n’a jamais changé. Il faut dire qu’il le fait même super bien juste qu’il n’avait pas un public fixe comme Didi B ou Elown.

Quand vous arrivez à vous imposer en nombre c’est plus facile au public de trouver une préférence au tout qu’à une partie. Et JOOCHAR à d’une certaine manière aussi bénéficié de cet amour du groupe sans réussir à créer une fan base propre à lui.

Dorénavant seul, pratiquant un genre impopulaire face à un public Rap Ivoir et Coupé Décalé, l’artiste doit pousser loin son inspiration.
Sur sa dernière sortie, on pense qu’il est entrain de trouver une sauce à sa musique qu’on pourrait nommé : RAGGA IVOIRE.
« Moi Aussi » qui est son nouveau projet est fait de Refrain facile, BEAT dancehall Et thématique proche des ivoiriens ; une tâche pas facile .

JOOCHAR part vraiment de zéro. Il poste même ses œuvres sur son nouveau compte YouTube. c’est une façon pour lui de s’éloigner un peu de la fan base du groupe pour se RECONSTRUIRE et avoir son monde à lui.


Alors arrivera-t-il à s’imposer et à imposer son RAGGA IVOIRE au public ?
Les commentaires sur sa récente vidéo valident bien le projet que vous pouvez découvrir ici :


Laisser un commentaire